lanciathesis-clubdefrance.fr
lanciathesis-clubdefrance.fr

VOTRE AVIS

LANCIA THESIS CLUB DE FRANCE

4 nov. 2013
Afficher 4 commentaires
Ajouter un commentaire

EDITO NOVEMBRE DECEMBRE

Nous voici arrivés au terme de l'année 2012. Pour nous le Lancia Thesis Club de France, ce fût une année de découvertes et de richesses, de rencontres. Nous avons réussi le pari de réunir 11 Thesis pour le premier rassemblement. Bien sûr nous aurions aimé d'avantage de participants mais il faut d'abord se faire connaître. Et puis il y a eu le 6éme Thesis Treffen dont nous avons relaté sur ce site le déroulement de l'événement. Peut-être un jour aurons-nous le plaisir d'accueillir une cinquantaine de THESISTES. Ce mois-ci apparaîtra sur votre site le programme des IIème Rencontres Internationales Lancia Thesis qui se dérouleront sur de deux jours dans une région que nous aimons tous, l'Alsace, et plus précisément sur le Haut Rhin entre Mulhouse et Colmar. Le point d'orgue de cette rencontre sera la visite d'un momument de l'automobile, je veux bien sur parler de la Cité de L'Automobile et de la collection SCHLUMPF à Mulhouse.

En ce qui concerne notre marque préférée on ne peut pas être très enthousiaste à la vue des nouvelles provenant d'Italie et du programme révélé par M. MARCHIONNE qui ne prévoit pour Lancia que des .... Miettes au mieux du rebadgé ce qui est les prémices d'une mort lente et annoncée.

A ce sujet nous avons reçu une demande de Gérard Langlois sous l'égide Lancia Héritage nous demandant ni plus ni moins  de cautionner cette politique du rebadgeage que nous n'avons eu de cesse de dénoncer ici. Ce groupe estime nécessaire la publication d'un communiqué commun avec Lancia France visant à cautionner la politique économique et industrielle mise en place pour Lancia par S.M. Comment peut- on se réjouir et être optimiste quand on voit Lancia se dégrader de jours en jours et que rien n'est fait pour remonter la pente. Il aurait mieux valu que cette organisation qui prétend rassembler tous les clubs Lancia se préoccupe de participer à l'essor de nos associations au lieu de se faire uniquement l'Echo de Lancia France. En qualité de relais entre les associations Lancia et la marque, Lancia Héritage aurait dû par exemple trouver une solution pérenne aux soucis rencontrés par les passionnés qui éprouvent des difficultés à entretenir leurs véhicules... Car plus que tout nous faisons vivre et revivre la marque à travers tous ses modèles prestigieux, nous participons à son histoire et quelle histoire !!! Ces prises de positions de Lancia Héritage vont à l'encontre même de la passion, nous avons donc décidé de faire cesser le partenariat entre Lancia Héritage et le Lancia Thesis Club de France qui n'apporterait rien et qui était unilatéral.

De notre côté nous sommes toujours aussi fermement décidés à rassembler le maximum de propriétaires de Lancia Thesis et de participer d'une manière active et technique à tout ce qui vous permettra de mieux vivre votre passion en Lancia Thesis.

EDITO - OCTOBRE 2012

Comme vous l'aviez lu ou entendu, nous avons eu l'occasion d'essayer la "remplaçante" de notre chère Thesis dans la gamme actuelle de chez Lancia. Je me permets d'entourer des guillemets ce terme car pour moi il s'agit de tout sauf de la descendante d'une berline italienne d'exception comme la Thesis.

Nous avons donc avec Guy profité de cette petite manifestation pour découvrir cette automobile que nous qualifierons de Diva américaine et qui faisait étrange figure au milieu de nos Lancia pleines d'élégance, aux lignes sensuelles et raffinées. Ce véhicule apparu l'an dernier au sein de la gamme Lancia éprouve beaucoup de difficultés à trouver succès malgré des qualités indéniables. Mais est-ce vraiment sous le blason Lancia que cette voiture aurait dû être commercialisée? Je ne le crois pas, et pour cause... Des efforts considérables ont été réalisés à l'intérieur du véhicule pour lui apporter le meilleur du Made in Italy, avec un traitement agréable de l'habitacle. Malheureusement, le dessin et les formes rectangulaires des éléments à l'intérieur trahissent son origine. Il en est de même pour des détails à mes yeux rédhibitoires que l'on retrouve à l'arrière en ouvrant par exemple la porte: des autocollants Chrysler Group côtoient du cuir Poltrona Fraü deux coloris de très bon gout. Pas vraiment Lancia tout ceci, malgré la dose importante de fond de teint et de mascara que le groupe Fiat a utilisé pour camoufler cette américaine. Un étrange mélange qui a du mal à séduire et qui est déconcertant. Nous n'évoquerons pas l'extérieur au design massif et cubique, aux antipodes des productions Lancia et notamment des succès incontestables que constituent les dernières Ypsilon par exemple ou Delta et Musa quelques années auparavant.

Ce qui constitue un point fort sur cette Thema, c'est son équipement pléthorique et technologique de pointe vraiment complet et dernier cri. L'immense écran tactile central dévoile tout une panoplie de fonctionnalités et la caméra de recul se révèle bien utile et adaptée pour manœuvrer cette grande berline. Nous avons avec Guy eu le privilège d'essayer la version essence 3.6 Pentastar de 286 chevaux. Les performances et les accélérations sont excellentes, l'insonorisation dans l'habitacle est très satisfaisante. Dernier point, cette Thema est très bien placée côté tarif, souvent 10 000 à 15 000 euros moins chère que la concurrence avec un style qui,  il faut le souligner, est atypique et personnel.

Vous l'aurez compris, notre avis concernant cette Thema démontre que cette grande berline n'est pas dépourvue de qualités et que le plus important souci actuel de cette Thema est tout simplement son patronyme Lancia. Les acheteurs Lancia (plus tellement nombreux mais encore fidèles) désirent autre chose que de simples rebadgeages, les propriétaires de Thesis présents au rassemblement du Thesis Treffen sont unanimes à ce sujet, eux qui pour la plupart conduisaient déjà avant Thesis d'autres Lancia Kappa, Lybra ou Thema. Si cette berline était commercialisée sous le blason Chrysler, il demeure certain à nos yeux que les ventes de cette américaine auraient été dopées en témoignent les ventes honorables des modèles 300C.

                                                                                                                                                                                                           JONATHAN

 

EDITO - SEPTEMBRE 2012

C'est la rentrée et les nouvelles économiques ne sont pas des plus positives pour l'industrie automobile en règle générale, et plus encore pour le groupe FIAT en Europe. La situation est très critique et l'absence de réelles nouveautés ne nous rassure pas loin de là.

Après le premier rassemblement de Lancia Thesis en France placé sous le soleil, nous avons éprouvé le besoin de souffler un peu car en moins d'un nous avons réussi le pari de créer ce club et d'y organiser la journée du 27 mai 2012 en l'honneur de ce que nous aimons la Lancia THESIS.

Ce succès nous le devons aussi à tous ceux qui nous ont rejoint et soutenu. Et nous vous remercions toutes et tous.

Dans le domaine technique, ce mois-ci nous avons rajouté des éclatés des suspensions avant et arrière. Nous continuerons à doter notre site de compléments indispensables à la maintenance de nos belles italiennes.

Les 15 et 16 septembre nous serons en Allemagne à l'occasion du 10éme anniversaire du Treffen Thesis à Eisenach  pour leur  sixième rassemblement. Nous serons les premiers thesistes français y participant et je dois avouer que nous sommes impatients de revoir nos amis allemands. Nous publierons le mois prochain un reportage complet.

Un autre sujet qu'il nous revient d'aborder c'est l'approvisionnement de pièces détachées qui pose déjà problème trois ans après l'arrêt de la production de nos THESIS. Nous pensons que cela est inadmissible et qu'une marque comme Lancia se doit d'assurer la pérennité de son patrimoine et assurer un véritable service après-vente. Nous allons entreprendre une action auprès de Lancia France mais surtout auprès de Lancia Italie.

L'autre évènement :Le salon des voitures de courses italiennes

Se déroulant sur le week end du 31 mars et du 1 Avril, à GERARDMER (88) dans les Vosges, près du Lac, ce salon était très bien organisé dans un cadre où la mise en scéne des automobiles présentes était très bien organisée - entre autre celle de deux Lancia, Une DELTA groupe A, et une Lancia  STRATOS. D'autres Lancia étaient présentes dont un super coupé sport FLAMINIA ZAGATO, une Lancia Fulvia 1300 , une barquette Lancia Fulvia, une autre DELTA HF. Ce salon bien que petit rassemblait l'ensemble des marques italiennes ALFA ROMEO, FIAT, ABARTH, LAMBORGHINI, DE TOMASO, MASERATI  et bien sûr FERRARI. Le Lancia Club de France, était présent et participait à l'organisation de cette manifestation avec le club AUTO PASSION de GERARDMER dont nous communiquon l'adresse internet :

www.gerardmer-autopassion.fr

Chaque année ce club organise un salon avec des thèmes différents, le prochain sera consacré "aux petites anglaises".

Voici pour vous quelques clichés :

EDITO - MARS 2012

 

 

Dans un marché automobile français tourmenté par un fort retrait du nombre d’immatriculations (près de 22% de moins en Février 2012 respectivement à la même période en 2011), Lancia réussit à tirer son épingle avec une progression insolente de 118% au cumul sur cette nouvelle année. Ces excellents chiffres sont à relativiser cependant, Lancia atteignant les 1100 immatriculations sur deux mois. C’est cependant très encourageant, gageons que ces belles progressions ne soient pas éphémères.

 

Cet attrait pour la marque transalpine est dû au succès rencontré par la citadine Ypsilon qui représente à elle seule plus de 70% des ventes Lancia en France. Pleine de qualités, cette petite italienne est remplie de charme et de bonnes intentions. Ligne attirante et style atypique, équipement riche et complet font partie de ses points forts. Elle pêche malheureusement avec ses motorisations sans réel intérêt (un bicylindre inadapté à son standing et un anémique quatre cylindres qui se cantonnera à une utilisation purement urbaine). La version diesel est même la plus polyvalente! C’est d’autant plus navrant que le groupe Fiat propose des moteurs essence Multi air de puissance respectable qui permettraient à cette Ypsilon de se frotter aux ténors du segment. Autre point regrettable, les finitions intérieures manquent de rigueur et paraissent ternes. Lancia a donc décidé de remédier à cette lacune (assez rapidement d’ailleurs) en proposant un Pack cuir sellier beige Connolly du plus bel effet qui engage un surplus de tout même 1500€…

 

Les Voyager et Thema ne méritent pas que l’on s’y intéresse d’avantage. Ils constituent pour moi tout le contraire de ce que Lancia a su construire au cours de son histoire. La Thema peine à trouver preneur, s’affichant déjà avec des remises de plus de 20% chez les mandataires. On n'est pas hostile au Lancia Thesis Club, on se met à faire même de la publicité...

 

Il est à noter que la Delta a enregistré ces derniers mois un regain d’intérêt puisqu’elle enregistre une petite progression de 11% sur la période Janvier-Février. A titre informatif, on a quasiment immatriculé autant de Fiat Bravo que de Delta. La nouvelle identité visuelle adoptée par la Delta n’a su me convaincre. Je dirais même qu’il s’agit d’un retour en arrière en ce qui concerne la finition intérieure. Des détails particulièrement flatteurs comme les coutures apparentes sur les versions haut de gamme ont disparu, tout comme les éclairages discrets au niveau des poignées de porte. Il s’agit là de petites fioritures qui apportent un réel standing et qui font la différence. Exit également les dénominations flatteuses des différentes versions Di Lusso, Platino. Les douces mélodies de la Péninsule ont été remplacées par des noms empruntés à l'oncle Sam.  Il est dommage que Lancia ne se soit pas d’avantage consacré à ce modèle qui a le mérite d’avoir un design personnel et ô combien original. C’est d’ailleurs ça une véritable Lancia, la distinction par la classe et l’élégance…

 

                                                                                                                                                                                                                Jonathan

EDITO FEVRIER 2012

Pour débuter ce propos, je vous invite à découvrir la photo envoyée par notre ami Armin, une 2.4 jtd 175 CV Exécutive Comfortronic de 2003, 195 000 km qui vient d'Allemagne du côté de Stuggart, et qui compte nous rejoindre le 27 mai 2012.

 

A ce propos, nous connaissons quelques soucis avec la Ville de Metz, et les autorisations nécessaires (dieu que c'est complique en France) pour uniquement utiliser le Parvis du Centre POMPIDOU ou à défaut la Place d'Armes de METZ, juste quelques heures. Apparemment cela n'a pas l'air de leur convenir, peut-être aurons-nous l'autorisation d'occuper l'espace de la Place de Comédie. On peut se poser toutes sortes de questions à ce propos et sur la qualité d'accueil de la ville de METZ. Et nous ne sommes pas le seul club automobile de l'Est de la France à connaître le même problème quand on sait en plus que le Centre POMPIDOU n'a pas encore daigné répondre à un courrier qui date du 21 Décembre dernier......Enfin nous verrons bien dans quelques jours. De toutes manières le rassemblement lui aura bien lieu le 27 Mai prochain peut être serons nous contraint de modifier le programme de la matinée.

 

Notre ami Pierre, lui nous a envoyé un petit mot pour nous narrer son dernier voyage à Turin. De ce fait nous reproduisons l'intégralité de message accompagné de deux images de MILAN.

 

 

"Inutile d'expliquer pourquoi un séjour à Turin pour des amateurs de Lancia et d'Italiennes. L'énoncé se suffit à lui-même.

Jan, Emanuel  et moi avions décidé de longue date ce pèlerinage. Malheureusement, suite à un incident "technique" de dernière minute, Jan a préféré rester au chaud chez lui. Ce sera pour une autre occasion.

A notre agenda, Cavalitto, le Muséo dell'automobile (connu sous le nom de "Biscaretti"), et Automotoretro 2012.

Petit passage chez Cavalitto pour prendre quelques pièces. Enrico est toujours aussi accueillant et son magasin une véritable caverne d'Ali Baba. Une adresse sans laquelle on ne pourrait pas faire grand-chose pour nos Lancia. Et cerise sur le gâteau, il parle couramment le français.

Le musée Biscaretti a rouvert ses portes récemment, suite à des travaux de réaménagement. Sublime, tant pour les voitures présentées que pour la scénographie. Un grand nombre d'avant guerres (celle de 14 et de 39). En Lancia....parmi les plus rares, plusieurs Lambda, la Flaminia " Présidenziale" , une D24 et une D50 etc.L'ensemble particulièrement bien mis en valeur avec des décors appropriés, documents d'époque, vidéo. Incontournable.

Automotoretro dans les anciennes FIAT du Lingotto était réparti dans trois grands espaces fermés.

Le premier accueillait les motos, les miniatures et une grande zone où les particuliers vendeurs peuvent exposer leur voiture et discuter avec les acheteurs potentiels.

 

Le deuxième est réservé aux vendeurs professionnels ou occasionnels de pièces, docs, accessoires etc. "Mamma Mia" quand dans nos salons français on tombe accidentellement sur des pièces d'italiennes, là c'est bien entendu le contraire. Des pièces provenant de démontage ou de refabrication, le tout à des tarifs très corrects et des vendeurs toujours disponibles. Des centaines de mètres d'étal bien à l'abri.

 

Le troisième est bien entendu pour les voitures exposées. A Turin, pas d'estrade où on ne peut voir les voitures que de loin. Pas de modernes non plus (hormis une Peugeot) amenées par les constructeurs en quête d'image. Une densité de voitures dont il est évident que ce sont des voitures qui "roulent" sur la route, et non pas celles qui ne connaissent que la moquette des salons et des garages climatisés. Passer entre une B24 et une Bizzarrini 5300 GT sans qu'un cerbère vous fusille du regard. En Lancia au moins....une Ardéa, plusieurs Aprilia, Aurélia, Flaminia, Flavia, Fulvia, Beta, et au moins une vingtaine  "d'Intégrales" , toutes en très bon état. Quant au FIAT 500, une nuée dans toutes les configurations imaginables, de la basique toute simple, aux EsseEsse (vraies et fausses bien entendu).

 

En ce qui me concerne plus personnellement, mon seul regret d'être aussi loin de Paris et de ne pas vous voir aussi souvent. Mais enfin j'ai le temps, tout en ayant conservé la santé et le moral (la retraite c'est bien) pouvoir me consacrer à la restauration et l'entretien de mes voitures et bien sur les faire rouler. Mon garage fait plus de 200m2 et les huit Lancia y sont à l'aise.

 

Pour ceux qui ont des infos de retard, la TREVI VX est maintenant quasi parfaite avec une superbe peinture conforme à l'origine. Je suis en train de terminer la remise en état d'une Beta HPE 2L qui partait à la casse, elle devrait passer en carrosserie/peinture peut être ce printemps sinon le prochain. J'ai résolu moi-même les problèmes d'eau dans l'huile de l'Aurélia, la Flaminia a participé à une sortie de 2.600 km en Espagne (avec l'Appia de Jan).

 

Cordialement.

 

Pierre."

 

 

 

EDITO - NOVEMBRE 2011

 

 

Le Lancia Thesis Club de France était présent le samedi 05 novembre à EPOQUAUTO à Lyon sous l'égide de Lancia Héritage.

 

J'ai personnellement et chaleureusement  été accueilli par M. Gérard LANGLOIS président de Lancia Héritage. Et c'était bien la première fois que je participais même pour quelques heures en tant que représentant de Club à cette manifestation. J'ai pu ainsi faire la connaissance d'autres présidents de clubs  en particulier de Stéphane LOUAZE, président du Lancia Classic Club qui se spécialise entre autre sur toutes les Lancia de collection sans exclusivité de modèle ou époque avec une connaissance particulière pour la FULVIA, celle de Philippe JACQUOT président de ALFA CLASSIC Club. Il est intéressant de voir combien aussi une Lancia Fulvia attire et suscite toujours autant d'émotions. Preuve s'il en est de voir la richesse du patrimoine LANCIA.  Le stand Lancia Héritage présentait trois modèles que vous trouverez en photo, une Beta Coupé 2000, une DELTA HF, une Lancia FULVIA 1.3.

 

Dernièrement, j’ai pu constater l'intérêt que suscitait la Lancia Thesis lors de voyages touristiques, la curiosité, allant même à devoir répondre à toutes les interrogations. C'est vraiment surprenant et cela démontre que cette automobile a toute sa place dans l'histoire prestigieuse de la marque et c'est à nous THESISTE de la faire connaître et aimer. Ce que malheureusement n'a jamais su faire Lancia France. Elle représente la symbiose entre l'ADN LANCIA et l'avant garde technologique. Rappelons qu'à sa sortie, cette automobile avait une dotation en équipements et en nouveautés largement supérieure à ses concurrentes. Tout en déambulant à travers les stands de ce salon et en regardant toutes ces Lancia je pensais à toute cette richesse, et du peu d'intérêt que FIAT AUTO semble aujourd'hui lui accorder et je ne parlerais même  pas du passé prestigieux en terme sportif de la marque et quel palmarès!! D'ailleurs je compte mettre en ligne la liste des titres et victoires Lancia dans le domaine du sport automobile.

 

Ce salon tient une place très importante et il réunit énormément de passionnés d'automobiles, de tous âges et le nombre de stands était impressionnant.  Nous allons donc continuer à participer et surtout à nous impliquer avec les autres clubs Lancia dans certaines manifestations se traduisant  par une présence lors d'un salon ou d'un rallye, d'une sortie. Prochaine rencontre :  Rétromobile à Paris.  Se faire connaître, connaître les autres clubs. Et enfin réunir tout ce qui nous rassemble : la passion LANCIA. Retrouver toute l'histoire LANCIA à travers les modèles du passé.  Je n'ai pas manqué de faire quelques photos  de ces modèles que vous trouverez en annexe de cet article.

 

A présent, nous pensons à l'organisation de ce premier rassemblement de Lancia Thesis en France, ou toutes les Lancia seront les bienvenues afin que cela soit vraiment une grande fête.

 

Nous allons commencer à mettre sur ce site tous les témoignages des heureux possesseurs de Lancia THESIS et des "recettes" techniques afin de bien entretenir nos automobiles.

 

                                                                                                   

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© lanciathesis clubdefrance