lanciathesis-clubdefrance.fr
lanciathesis-clubdefrance.fr

VOTRE AVIS

LANCIA THESIS CLUB DE FRANCE

4 nov. 2013
Afficher 4 commentaires
Ajouter un commentaire

 

 

UN STYLE PRESTIGIEUX ENTRE PASSE ET FUTUR.

Sur le plan du style, la Lancia THESIS affiche immédiatement la nature "émotionelle" d'un objet de design caractérisé par une élégance créative qui rejette la rationalité excessive et trop prévisible. Pour s'en rendre compte, il suffit de la comparer idéalement aux meilleures berlines de ce segment. L'on découvrira ainsi que même une grande voiture prestigieuse peut réserver des émotions et la surprise de formes inattendues.

Il suffit d'observer sa partie avant scrupturale, dont les masses évoluent selon des critères esthétiques typiquement italiens. Où les pare-chocs entièrement intégrés dans les surfaces de la voiture, sans solution de continuité (un clin d'oeil aux Ferrari). Le nouveau langage formel de la Lancia THESIS rejette tant les formes trop géométriques que les volumes excessivement arrondis (le soi-disant effet savonette) pour proposer une silhouette opulente, mais marquée par de courtes arêtes en lame de rasoir (par exemple au niveau du coffre à bagages), capables d'ajouter une touche de rigueur et de robustesse visuelle.

Il s'agit là d'un langage de style inédit, auquel la Thesis ajoute un certain "feeling du passé" constitué de rappels précis (la partie avant haute et le capot allongé), qui rompent avec une certaine uniformisation des formes, dictée par la standartisation de la fonctionnalité. Cette opération est d'autant plus intéressante que ces systèmes sont repris par un ADN tel que celui de Lancia, qui a écrit quelques unes parmi les pages les plus glorieuses de l'histoire de l'automobile, et que ces traits s'inscrivent avec cohérence dans des lignes extrêmement modernes, voire futuristes.

LIGNE EXTERIEURE

C'est de cette approche qu'est née une voiture aux lignes élancées, dont l'imposante partie avant procure une sensation de noblesse plutôt que d'agressivité. Elle rejette le courant actuel des formes trop rationnelles et épurées à l'extrême, pour proposer une grande calandre verticale et des projecteurs rhomboïdaux ressemblant à des diamants. Ces derniers, séparés de la calandre elle-même, sont intégrés dans des ailes sculptées et opulentes (l'ondulation entre le capot et le flanc de la voiture est un clin d'oeil aux modèles des années 30 et 40, lorsque ces deux éléments furent raccordés pour la première fois).

Il en résulte une partie avant intégrale, dépourvus de pare-chocs saillant habituel et du bossage qui divise traditionnellement le nez en deux sections, l'une supérieure et l'autre inférieure. Ce motif de style distinctif est destiné à devenir dorénavant  une référence obligé pour les concepteurs Lancia. Le profil de la Lancia Thesis est caractérisé par des formes très sobres. La ligne du flanc prend naissance dans l'aile avant et  traverse toute le ceinture de la voiture, sans interruption, contribuant ainsi à allonger le corps et à accroitre l'effet "limousine". Les épaules, robustes et protectrices, ainsi que des porte-à-faux avant et arrière parfaitement équilibrées, accentuent la sensation d'importance de cette berline.

De cette perspective, l'on remarque immédiatement l'empattement long de la voiture (2.8 mètres), caractéristique indispensable pour garantir une grande habitabilité. L'allongement parallèle du toit a permis, entre autres, d'éviter la forme "en-arc-en-ciel" du galbe supérieur des vitres latérales. A l'instar de la partie avant, les flancs usent des éléments décoratifs chromés avec une grande sobriété : un mince profil encadre les vitres latérales allongées et deux placages souligne les poignées de portes, reprenant ainsi le motif de la garniture qui entoure la calandre et les projecteurs triangulaires.

Les lignes et les éléments qui dessinent la Lancia Thesis aboutissent de manière cohérente à une partie arrière harmonieuse et captivante. Le pare-chocs intégré permet un développement vertical des formes. A commencer par les ailerons qui descendent à pic du montant, en mettant en évidence les innovants phares minces, munis de micro-lampes. Le jour, ils ressemblent à deux sobres motifs chromés ; la nuit ils créent un fil rouge et orange mesurant 1cm de largeur qui rendent la voiture unique et immédiatemment reconnaissable sur route.

La partie arrière est dominée par un vaste coffre à bagages surélevé (il rappelle celui de la Flaminia), caractèrisé par une arrête transversale qui améliore l'aérodynamisme et confère une touche de rationalité à un volume souple. Le pavillon, parfaitement intégré dans le corps de la voiture, donne lieu à des lignes "en cascade" vers le coffre à bagages, reprenant ainsi un motif cher à Lancia (il suffit de penser à l'Aurélia).

HABITACLE

Luxueux, spacieux et protecteur, l'habitacle de la Lancia est un espace destiné à accueillir des clients sophistiqués, qui souhaitent se déplacer sans renoncer à une qualité de vie élevée.

Son architecture enveloppante est le résultat d'une planche de bord importante qui, à travers les portes, procure une sensation de continuité d'un montant à l'autre. Cet espace acceuille confortablement les occupants, entourés de surfaces souples, revêtues de matériaux nobles : l'Alcantara, la laine, ou le cuir qui habille la partie inférieure de la planche de bord, les sièges et les panneaux de portes. Les surfaces pleines sont à la fois précises et dynamiques ; les arêtes qui traversent les volumes confèrent davantage de caractère  et de vigeur au style de la voiture. La planche de bord semble être supportée par une colonne centrale qui sépare les sièges avants, expressement ecartés pour laisser plus d'espace à un accoudoir haut et large. Ainsi les deux occupants peuvent s'en servir sans se gêner mutuellement. En effet le respect de l'espace personnel de chaque occupant figure parmi les nombreux traits distinctifs de cette grande berline élitiste.

La console centrale accueille le "cerveau technologique" de la Lancia Thesis : un écran en couleurs de 7  ", entouré d'interrupteurs permettant d'accéder directement aux différents menus et complété par une série de touches programmables. Ces dernières changent de fonction selon le menu sélectionné, ce qui facilite la compréhension de la communication virtuelle. Elles permettent de commander le CONNECT, système télématique intégré de pointe qui permet d'accéder aux services de Targasys.

 

 

 


 

Les sièges avant se caractérisent par des formes arrondies et souples, gage d'un confort optimal et d'une esthétique particulièrement réussie et luxueuse.L' assise, large et légèrement allongée sur le devant, assure un support idéal aux cuisses. Les coutures doubles et surpiquées ajoutent une maitrise artisanale et d'élégance. Les appuis-tête, dont le design en forme de selle est résolument italien, cachent avec discrétion les tiges de support et les mécanismes de réglage.

Les sièges arrière assurent eux aussi confort et bien-être. En effet, il s'agit de vrais fauteuils enveloppants. En outre, l'habitabilité de cette berline de luxe est l'une des plus élevées de ce segment de marché. Cet espace est d'ailleurs réservé au client qui ne conduit pas personnellement sa THESIS et qui aime voyager dans une ambiance élégante et prestigieuse. D'où par exemple, les ouîes de ventilation individuelles et la possibilité de sélectionner une température et une distribution de l'air différentes à l'avant et à l'arrière. Toujours à l'arrière, un accoudoir escamotable peut acceuillir la télécommande qui permet de régler le poste de télévision et le système Hi-Fi.

Parmi les matériaux nobles retenus, tous de très haute qualité, citons le cuir, la très souple NAPPA POLTRONAU FRAU, l' Alcantara et la laine, revêtement insolite qui rappelle le célèbre "drap Lancia" d'antan. Ces habillages revêtent les sièges et la bande qui entoure l'ensemble de l'habitacle, enrichie de sobres placages en bois d'acajou à pore ouverts non traîté, aux veines naturelles apparentes. Sans oublier le magnésium moulé sous pression, employé sur la console centrale et le tunnel.

Il en résulte un habitacle acceuillant très différent des surfaces froides et rationnelles d'autres voitures de ce segment. Il s'agit d'un espace captivant sur le plan émotionnel, car les matériaux précieux, conjugués avec les sensations tactiles et sonores qu'ils procurent, créent une ambiance multisensorielle, dernière frontière de l'univers Lancia. Cette leçon a d'ailleurs été impartie par le concept-car DIALOGOS, avec lequel le confort a cédé pour la première fois la place à celui du bien-être psychologique et physique. C'est sur cette voiture laboratoire qu'a été testée la technologie "invisible" capable de servir l'homme avec discrétion et sobriété, et qui est l'un des traits distinctifs de la nouvelle berline haut de gamme Lancia.

La Lancia THESIS propose un niveau de finition de classe pour des automobilistes de classe, capables d'apprécier l'effet monochromatique recherché des matériaux. Par exemple, le beige, le gris ou le bleu de la planche de bord s'harmonisent avec les sièges, les panneaux de porte et la moquette. Bien entendu la qualité des matériaux est irréprochable. Les habillages en laine des sièges ont passé avec succés un test d'usure de 18 000 Heures, durée correspondant à 40 ans d'utilisation de la voiture.

L'instrumentation est analogique, comme il convient à une voiture élitiste. Elle comporte des cadrans arrondis, transparents et trimendisionnels, dont les chiffres semblent flotter dans l'espace (solution qui rappelle l'Aurélia et la Flaminia (deux automobiles de légende de la marque).  D'un simple coup d'oeil, le conducteur peut ainsi obtenir toutes les informations dont il a besoin. Le geste est aussi simple que celui que nous accomplissons lorsque nous regardons notre montre, où la précision analogique des aiguilles assure une compréhension immédiate sans avoir l'obligation de décoder les informations. Dès l'allumage de l'éclairage, l'instrumentation conjugue la simplicité du passé avec la technologie innovante de l'électroluminescence, qui permet de lire aisément les informations affichées sur un fond bleu clair.

Les plafonniers conçus sous le signe de la fonctionnalité et de l'élégance comportent des spots qui éclairent une zone précise pour lire ou travailler. Ils émettent une lumière indirecte et diffuse qui donne un effet trimendisionnel très agréable, notamment la nuit.

A bord de la Lancia Thesis, l'air, le son et la lumière frappent les occupants de manière indirecte, sans les agresser. L'air est diffusé à basse vitesse par la large bande de micros-trous situé face au passager avant. Le son est émis par les 11 haut-parleurs du très sophistiqué HI-Fi BOSE.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© lanciathesis clubdefrance